Rechercher

Comment libérer les blessures inscrites dans notre corps?

Dernière mise à jour : 28 déc. 2021



Le corps a longtemps été oublié du champs de la psychologie. Et pourtant, il a une place capitale dans une démarche thérapeutique!


J'ai mis moi-même du temps dans mon chemin intérieur à écouter mon corps, à conscientiser qu'il est la mémoire de mes souffrances, des traumatismes passés que ce soit de mon enfance, de l'histoire ma famille et des blessures de mon Ame.


La découverte des mémoires cellulaires, par le biais de l'Etiothérapie (voir l'article à ce sujet ici ), a bouleversé ma perception de la thérapie et plus largement a ouvert le champ de ma Conscience.

Explications...! 😊


Nous grandissons en apprenant à analyser de part notre système scolaire, notre milieu socioculturel, notre héritage des Lumières et donc... à nous couper des ressentis de notre corps!

De fait, par le fonctionnement de notre Psyché, nous mettons inconsciemment en place des mécanismes de défense qui vont biaiser nos perceptions, nos souvenirs, etc... Le corps lui ne peut pas "mentir" ou biaiser la réalité. Pour faire simple, notre Mental est relié au système nerveux central, le reste du corps quant à lui est relié au système autonome périphérique, système nerveux en dehors de celui dans lequel loge le cerveau... Vous me suivez toujours?!

En résumé, le corps a une mémoire qui diffère de notre mémoire intellectuelle, elle est donc indépendante à notre volonté.


Ainsi, le corps a son propre langage. Tous les traumatismes (ou ceux de nos aïeux...), les agressions ou les événements douloureux vont impacter notre corps en inscrivant des informations émotionnelles. Notre corps va être plus ou moins heurté en fonction de l'impact émotionnel (et non du fait réel!). Par exemple, un accident ne va pas laisser la même trace mnésique: chaque personne percevra/vivra la situation de manière différente ( une peur pour une, un chaos pour une autre).


Un travail psychothérapeutique sans travail sur les mémoires émotionnelles de notre corps ne peut permettre de libérer en profondeur nos souffrances. Chaque événement vécu est une information qui va avoir une énergie particulière. Nous vibrons à travers toutes les informations qui sont inscrites dans notre champ énergétique.


Exemple: si enfant j'ai vécu des situations de maltraitance, je vais "vibrer " inconsciemment à travers ces mémoires d'abus. Ainsi, sans libération dans les différents champs de notre Etre (Corps, Psyché, Ame), l'information reste inscrite et je vais malgré moi "attirer" des situations d'abus en tant qu'adultes. Soit en étant victime, soit en devenant le bourreau, soit en rentrant dans un jeu de sauveur. Une compréhension intellectuelle de la situation ne peut donc suffire, la charge émotionnelle restant inscrite.


Compliquons un peu les choses....🤯😬 !


Nous ne pouvons pas ne pas communiquer. Ainsi, les non dits, les secrets de famille ou traumatismes se transmettent à chaque génération s' ils ne sont pas libérés.

Ainsi, si ma grand-mère a perdu son premier enfant à la naissance (oui je sais, mes exemples ne sont pas très gaies...😏😉), je peux porter cette mémoire traumatique. Même si je n'ai pas conscience intellectuellement de cette information, l'impact de cette mémoire inconsciente pourrait être de ne pas réussir à être enceinte par peur de perdre mon premier bébé.


Alors comment se libérer?!


Par un travail intérieur qui comprend toutes ces dimensions informationnelles de notre Etre. Peu importe la technique! Suivez votre Coeur pour suivre le chemin thérapeutique qui vous convient. Votre Conscience sait. Votre Mental peut avoir du mal à lâcher prise et à vouloir tout contrôler.


Accueillez svp! 🙏 Chacun a son rythme, la volonté ne suffit pas. La rencontre avec son Moi profond est un chemin. N'oublions pas que le temps et l'espace n'existent pas pour notre Conscience!


Belle lecture,


Marion





151 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout